comment oser plus

Oser lever la main et participer

Connais-tu cette situation : tu veux participer lors d’un cours ou d’une conférence mais tu n’oses pas ? Et puis, tu regrettes car tu connaissais la réponse et quelqu’un d’autre l'a donnée. Ou tu as une question importante mais tu n’oses pas lever la main pour la poser ? Et par la suite, tu t’en veux car tu ne connais toujours pas la réponse. Oser te mettre en avant est vraiment difficile dans de nombreuses situations.

More...

Toutes ces situations, je les connais très bien. J’ai été quelqu’un de timide pendant toute mon enfance, adolescence et aussi en tant que jeune adulte. Et puis, petit à petit, j’ai commencé à oser faire des choses, à sortir de ma zone de confort. Mais comment y arrive-t-on ?

Oser pas après pas

C’est en faisant les choses qui nous font peur, petit pas après petit pas. On n’ose pas faire les choses car on a peur de ce qui va nous arriver. Prenons l’exemple de la participation : on a peur de poser une question « bête ». On s’imagine que les autres vont rigoler, se moquer de nous, penser qu’on est bête. Mais est-ce qu’ils vont vraiment rigoler et se moquer ? La plupart du temps, rien ne se passe car les autres ne vont pas du tout réagir comme on s’est imaginé dans nos pires scénarios. On constate que notre peur a été injustifiée. Et petit à petit, on arrive mieux à gérer cette peur et à avancer malgré la peur.

impossible

Il y a une citation qui résume bien ce processus: « quand on fait ce qu’on a toujours fait, on obtient les résultats qu’on a toujours eus. » Cela veut dire que si on ose faire quelque chose de nouveau, cela peut changer notre vie.

Voici les étapes à franchir pour oser faire plus de choses


  1. Identifier sa peur : tu peux te demander tranquillement "de quoi j’ai peur ?"
  2. Oser le faire quand-même : commence par quelque chose de « facile ». Par exemple prendre la parole dans un petit groupe avec des personnes bienveillantes dont tu sais qu’elles ne vont pas rigoler ou se moquer de toi
  3. Si le point 2 est encore trop difficile, tu peux visualiser le meilleur scénario, c’est-à-dire que tout se passe bien et que la situation « catastrophique » n’arrive pas
  4. Faire un bilan : analyse la situation et tes sentiments
  5. Fêter sa petite victoire : te féliciter d’avoir osé le faire et être fier (ère) de l’avoir fait
  6. Recommencer encore et encore
oser

Au sujet de l'auteur Monika Marx-Connan

Monika est professeur d'allemand. Elle est une spécialiste du développement personnel. Elle est entre-autre formatrice officielle du programme "J'arrête de râler" de l'auteure best-seller Christine Lewicki, ambassadrice de la réussite du réseau de Nathalie Cariou, auteure de "Prenez la responsabilité de vos finances" et "Oser devenir riche" et enfin coach certifiée ILP (Allemagne) en partenariat avec le Dr Friedman.